MC Minceur
Mon coach minceur & mieux-être à Bordeaux

Une méthode révolutionnaire pour quantifier le « stress oxydatif » et divers paramètres médicaux

 

 

OLIGOSCAN

 

Nous vous informons que votre centre « MC minceur »

Vient de s’équiper d’un « système d’analyse NLS »communément appelé « OLIGOSCAN »

Il vous permet de disposer rapidement d’un bilan biologique et toxicologique de votre organisme ; mais également de connaître vos capacités de résistance aux agressions du monde moderne par la mesure du stress oxydatif.

Ce bilan dynamique nous permet de proposer des solutions rationnelles  efficaces pour rééquilibrer votre système de défense et améliorer votre équilibre biologique. 

 

Qu’est ce que le stress oxydatif ?

 

Il est un marqueur des métabolismes normaux de l’organisme, la gestion physiologique des déchets cellulaires (radicaux libres) permet de le maintenir dans des valeurs normales.

L’oxydation des lipides produit  le « MDA », les diènes conjugués, des isoprostanes.

Pour les protéines, les plasma thiols, les carbonyls, la nitrotyrosine,

Pour l’ADN,le 80 HdG, le comet assay FPG. 

 

On peut également quantifié les concentrations tissulaires de hydrocarbure (éthane et pentane)

Pour L’ADN On peut mesurer le taux de base nucleique oxydé SOD(superoxyde dismutase)ou le GPX  ou rechercher la présence de cassure de brin ou de mutation

Egalement dosage du zinc.

 

La concentration cellulaire de ces différents métabolites toxiques (radicaux libres), lorsqu’elle atteint un seul trop élevé, est corrélée au risque de vieillissement prématuré (cellulaire et tissulaire) ainsi qu’à celui de cancérisation.

 

Evaluation quantifiée du stress oxydatif

 

L’évaluation du stress oxydatif par le dosage de ces molécules est difficile et les concentrations plasmatiques sont moins intéressantes que les concentrations tissulaires.

 

Le dosage MELISA quantifie uniquement les métaux lourds

Par ailleurs les contraintes analytiques sont nombreuses : performance des techniques,

Instabilité des molécules et délais très courts imposés dans des tubes spéciaux

 

Les limites du dosage des marqueurs du stress oxydatif imposent par ailleurs la standardisation des résultats, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Un appareil italien est déjà accessible : »FORM PLUS » nécessite des réactifs instables et également des prélèvements capillaire et onéreux

Appareil suisse EDEL qui nécessite un long questionnaire basé sur le calcul de la protection anti-oxydante par l’acide ascorbique (dont la présence ubiquitaire peut modifier les résultats.

Les difficultés de dosage sont du même ordre concernant les métaux lourds. 

Niveau d’adaptation physiologique du stress oxydatif

 

Un test novateur : OLIGOSCAN

 

Le test novateur et fiable est l’OLIGOSCAN diffusé par la  société PHYSIOQUANTA de Montpellier. De nombreux pays s’équipent, le principe est basé sur une analyse spectrophotométrie couplé a un logiciel ultra performant ; Il permet le dosage de 20 minéraux et oligoéléments ainsi que les 14 métaux lourds les plus toxiques.

Le logiciel analyse également de niveau de stress oxydatif et la réponse de l’organisme.

La vision holistique de la physiologie de l’organisme dans sa composant énergétique repère un certain nombre de dysfonctions dans les sphère digestives, immunitaires métabolique notamment diabète cognitif allergie…

L’émission du spectre lumineux excitateur se fait dans l’épithélium des zones très vascularisées comme la mains la réponse y est très remarquable la réponse vibratoire a la fréquence spectrophotométrie est excellente.

 

La méthode de spectrophotométrie OLIGOSCAN, méthode d’analyse quantitative scientifiquement agrée est révolutionnaire dans l’indication précisé

Méthodes  d’analyse quantitative qui mesure l’absorption ou la densité optique d’une substance chimique.

Chaque composé chimique absorbe, émet ou réfléchit la lumière dans une gamme précise de longueur d’onde. L’absorption de lumière est fonction de la concentration du corps chimique. OLIGOSCAN permet de détecter et de quantifier les différents types d’éléments chimiques présents dans les cellules. Les fréquences de stimulation produisent des résonnances caractéristiques des éléments présents dans les cellules .Les composantes fréquentielles sont ensuite analysé par une centrale médicale connectée via un logiciel qui leur attribut un index pondéré.

Le résultat est obtenu en quelques minutes.

 

OLIGOSCAN est au bénéfice d’un CE médical classe Iia.

Le test donne des résultats très fiables sur les taux cellulaire des oligoéléments minéraux et métaux lourds toxiques.

Les aliments pendant les 30 dernières années ont perdus 40% de leur pouvoir antioxydant. Les circonstances de la vie : grossesse, allaitement, prise de médicament régimes, vieillissement, appauvrissement de l’alimentation, amènent souvent un déséquilibre en apport de minéraux et d’oligoéléments.

Ajoutons à ce déficit d’apport, la présence dans les aliments de résidus d’hydrocarbure, de pesticides, de métaux lourds et d’antibiotiques.

OLIGOSCAN  permet de chiffrer la présence de ces molécules anormalement présentes dont on sait qu’elles sont productrices de radicaux libres et qu’elles entravent les réactions biologiques normales, bloquant l’activité de certains médicaments.

 

Le travail diagnostic en associant les résultats d’OLIGOSCAN couplé à l’interrogatoire du patient va permettre d’établir un bilan de l’état fonctionnel du terrain .On peut prendre l’exemple du système immunitaire qui fonctionne correctement en présence du bilan minéral et oligoélément équilibré (Zinc cuivre magnésium, sélénium et germanium).Ce bilan peut avoir un intérêt prédictif sur la fragilité du terrain.

 

Conclusion

OLOGOSCAN est précis, fiable, rapide et peu couteux .Il permet une évaluation de la biodisponibilité tissulaire en minéraux oligoélément et métaux lourds. Il permet également la surveillance de ces paramètres lors de la mise en place d’un traitement lorsqu’il est nécessaire. 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion